header

 

Les conditions de la saisine

  

Pour devenir "professionnel détecteur" partenaire, vous devez participer à une formation MAS à l'issue de laquelle vous recevrez l'agrément nécessaire à la saisine de la plate-forme. A l'issue de la formation, une convention est ensuite signée avec votre structure d'appartenance et définit les engagements réciproques de chaque partie.

 

Afin de maîtriser le flux des détections orientées vers la MAS et de permettre à l’équipe de monter en compétence pour répondre au mieux aux assurés et aux partenaires, le déploiement de la MAS se fait de manière progressive. Il est important de pouvoir rationaliser les volumes de saisines pour permettre un travail de qualité durant la phase de montée en charge de la MAS. C’est de cette nécessité qu’est née l’idée d’un agrément des détecteurs. L’obtention de celui-ci est indispensable pour, après repérage des situations de renoncement aux soins, saisir la MAS. Seules les personnes qui ont été formées peuvent donc saisir la MAS.

 

Pour l’instant, il s’agit de médecins du Centre d'Examens de Santé de la CPAM, d’agents d’accueil de la CPAM, des agents de l’Action Sanitaire et Sociale de la CPAM, d'un membre de la PASS (Permanence d'Accès aux Soins de Santé) du CHU de Nîmes, de conseillers du CCAS  (Centre Communal d'Action Sociale de la ville de Marseille), d'assistants sociaux du Service Social de la CARSAT…

Progressivement, la PFIDASS s'ouvrira à de nouveaux services de la CPAM et autres partenaires externes.

RAPPEL : Les détecteurs ne doivent transmettre à la MAS que des saisines précises entrant dans son champ de compétences, et ce pour éviter tout engorgement de la plate-forme.

Toute situation de renoncement n'aboutit pas nécessairement à une saisine de la MAS. Cela concerne notamment les cas suivants :

 

- défiance à l'égard de la médecine traditionnelle

- manque de disponibilité de l'assuré

- absence de volonté d'être accompagné / de réaliser les soins

- les situations de renoncement que le détecteur est en mesure de résoudre entièrement du fait de son propre domaine de compétences

- les assurés ne dépendant pas de la CPAM des Bouches du Rhône

- les personnes ne renonçant pas effectivement à des soins

 

A cet égard, il convient de rappeler  :

 

Qu'un point de vigilance doit être porté sur la volonté de l'assuré d'être accompagné dans ses démarches de soins. Afin d'éviter les situations d'abandon d'accompagnement par l'assuré en début ou en cours de prise en charge par la MAS, il est primordial que le détecteur questionne l'assuré sur sa volonté réelle d'être accompagné dans ses démarches d'accès aux soins, et ce, préalablement à toute saisine de la plate-forme.

 

La MAS s'engage ensuite à prendre en charge le signalement (saisine) dans un délai de 72 h suivant son envoi.

A l'issue de l'accompagnement, la MAS communiquera par mail, au partenaire détecteur, les informations relatives aux suites données à sa saisine.

 

Pour toute question / difficulté éventuelle quant aux modalités de saisine de la plate-forme, nous vous invitons à contacter nos conseillers au  0800 971 405 (Service et appel gratuit)