header

SPLes personnes malades en phase terminale prises en charge à domicile dans le cadre d’une hospitalisation à domicile, d’une équipe mobile de soins palliatifs ou d’un réseau spécialisé (Ré.S.P 13 …) peuvent bénéficier d’interventions de garde-malade et de prise en charge de fournitures spécifiques, accessoires et médicaments non remboursables dont le tarif de remboursement est inférieur au prix public, si elles sont médicalement justifiées.


Il s’agit d’une aide de dépannage permettant de soulager ponctuellement l’entourage familial faisant face à une situation difficile ou devant s’absenter momentanément. Ce dispositif d'Action sanitaire et sociale ne vise donc pas à dédommager un aidant familial.


En fonction du niveau de ressources du foyer, l'Action sanitaire et sociale CPCAM prend en charge 85% ou 90% des frais de garde-malade, dans la limite d’un plafond.